En vedette: Evergreens pour les bons sentiments

Le beau monde vert (des achats): les plantes comme objets de design vivants sont tendance. Comment arriver à mettre des accents stimulants avec des végétaux et à se faire directement une place dans les cœurs du public cible.

Les êtres humains rêvent de nature, dans le meilleur des cas bien verte et en fleurs et, plus encore: ils ont besoin de la nature, ne serait-ce qu’à cause de l’air et de l’eau. En raison des signes des temps, cette dépendance de l’homme moderne envers une nature intacte est de plus en plus ancrée dans les consciences avec des thèmes comme la durabilité ou la protection de l’environnement. Il suffit de penser à la florissante génération Z comme groupe cible, qui célèbre les plantes ornementales et suit pas à pas les influenceurs du domaine des plantes. C’est notamment pour cette raison qu’au-delà de l’extérieur, on a de plus en plus tendance à aménager des espaces verts dans les entrées des hôtels, les drogueries, les boutiques et les magasins de toutes sortes: un design (intérieur) biophile s’oriente sur la nature et tire profit de ses effets positifs sur les êtres humains. «L’amour du vivant» se manifeste en tant que contre-projet au présent lisse et automatisé. Puisqu’il est prouvé que les êtres humains se détendent et se sentent mieux dans un environnement vert, la nature domestiquée dans des récipients design esthétiques contribue à une expérience d’achat vivifiante.

Des vendeurs verts

C’est pourquoi les solitaires, qui attirent la poussière, ont réussi à passer des coins désertés à l’épicentre de l’attention: des plantes qui dégagent de l’oxygène décorent les locaux, par groupes ou mises en scène individuellement sur des étagères, pendent des plafonds comme dans la jungle, recouvrent complètement des murs sur le modèle des «jardins suspendus» et séparent des zones, également pour orienter des flux de clients de manière ciblée. Selon la recherche sur la consommation, alors que les achats en ligne progressent, les gens considèrent le fait d’acheter comme un loisir, qui doit donc être source de plaisir; qui veut passer ses «loisirs» dans un environnement flétri?

Les plantes servent de «vendeurs verts» en incitant les clients à acheter des produits grâce à la chlorophylle qui fait leur charme: elles rendent l’expérience d’achat émotionnelle. Une atmosphère de bien-être avec un environnement sauvage bien dosé génère une symbiose entre le magasin, l’être humain, la plante et, finalement, également le produit. Un vert clair suggère la fraîcheur et le rajeunissement, un vert foncé la sérénité: des clients décontractés restent plus longtemps sur le point de vente, ce qui augmente la probabilité que le panier se remplisse spontanément.

Les séductrices feuillues gagnent du terrain

Les plantes aident également à atteindre les objectifs fixés parce qu’on sait que les changements éveillent la curiosité. L’intérieur peut être transformé efficacement avec des plantes comme avec des bouquets de saison, ce qui fait germer l’envie de découverte des clients (fidèles). Alors que récemment le monstera était absolument incontournable, l’heure est maintenant au caoutchouc, au philodendron, à l’anthurium clarinervium, à l’alocasia zebrina et au caladium. Ils sont caractéristiques de la variégation: la coloration de leurs feuilles n’est pas uniforme, mais présente différents types de zones comme des taches ou des bordures. Au-delà des feuilles, la main verte peut s’emparer d’accessoires comme des vases ou des pots – avec des motifs biomorphiques et des formes organiques également marqués par des influences naturelles.

Chargement...
ORNARIS
18 - 20 août 2024

  • Page d’accueil
  • À propos le ORNARIS
  • Billets
  • Produits Janvier 2024
  • Exposants Janvier 2024

  • À propos de cette application

    Début https://online.bernexpo.ch/webshop/228/legitimation Exposants Produits